Projet humanitaire

PROJET 2018 : PERMETTRE A 21 FAMILLES DE RENTRER CHEZ ELLES !

Iraq_2016_0430105860

 

UNE SITUATION DIFFICILE POUR LES CHRÉTIENS EN IRAK

La guerre menée par le groupe État Islamique en 2014 a poussé les chrétiens irakiens à fuir leur propre pays en laissant tout derrière eux. Aujourd’hui, la guerre est finie, les réfugiés reviennent dans leurs villes et leurs villages, et découvrent un paysage de désespoir : tout est à reconstruire !

 

COURIR POUR RECONSTRUIRE

Portes Ouvertes est présent en Irak avec comme vision de fortifier l’Église. Aujourd’hui, fortifier l’église c’est aider les familles à reconstruire leurs maisons afin qu’elles puissent rentrer chez elles. Les besoins sont immenses.

Cette année, grâce aux challenges, nous pourrons permettre à 21 familles de rentrer chez elles et de reconstruire leurs vies !

 

Les maisons sont instables et dangereuses à cause des affrontements mais aussi à cause de la volonté qu’a eu le groupe État Islamique de nuire aux chrétiens en brûlant leurs maisons au phosphore. Les maisons brûlées au phosphore sont d’une fragilité extrême. Elles doivent être rasées et reconstruites.

Les chrétiens irakiens sont déterminés et avec l’aide de Portes Ouvertes, ils s’organisent pour reconstruire et réhabiliter les maisons.

Toute les maisons sont inspectées et répertoriées dans ces 3 catégories :
    1. Maisons entièrement détruites (phosphore ou autre) : plus de 25 000 €
    2. Maisons partiellement incendiées, reconstructions plus conséquentes : en moyenne 15 000 €
    3. Maisons réparables, rénovables : en moyenne 3 300 €

 

PROJET CHALLENGES 2018 = 21 MAISONS= 70 000 € DE COLLECTE

 

IQ180326-4282

 

Le projet des challenges 2018 se focalise sur les maisons réparables (catégorie 3), pour que les familles puissent rentrer chez elles au plus vite !

Dans ces maisons, il suffit parfois de remplacer les vitres, créer des cloisons, nettoyer et repeindre les murs, changer le sol, remplacer les meubles, vérifier et réparer les canalisations, remettre l’électricité… Il est important de reconstruire ce qui peut être conservé. En moyenne, la réhabilitation d’une maison coûte 3 300 €, le projet concerne 21 maisons, ce qui représente 70 000 €.

 

Une stratégie a été mise en place :  

« Comme les cartes avaient disparu, les architectes ont dû redessiner le plan de la ville à partir d’images satellites. Nous avons choisi de restaurer d’abord les maisons proches de l’église, dans le centre-ville.  Il a été décidé de reconstruire la ville quartier par quartier, pour éviter qu’une famille chrétienne reste isolée au milieu de maisons vides. Nous devons recréer un sentiment communautaire. La partie que les partenaires de Portes Ouvertes financent est ici » dit George en pointant le secteur D sur la carte murale.

Iraq_2017_0260106930

 

 

UNE MÈRE DE FAMILLE TÉMOIGNE :

Plus de vidéo sur le retour des chrétiens en Irak en cliquant ici

 

LA SITUATION DES CHRÉTIENS DEPUIS 1990 EN QUELQUES MOTS

À cause des différentes crises et des différentes guerres que l’Irak a subies depuis 1990, ce sont plus d’un million de chrétiens qui ont fui leurs maisons.

Les droits des chrétiens étaient limités, et un climat d’insécurité pesait sur eux : confiscations de propriété, attaques contre les églises, kidnappings, meurtres…

Alors que la guerre du Golfe éclate en 1990 entre l’Irak, le Koweït et 35 pays qui forment la coalition, le pays plonge dans un climat d’instabilité. Saddam Hussein en profite pour renforcer son emprise sur la population. La vie des chrétiens au quotidien est très dure, une importante minorité chrétienne quitte le pays.

En 2003, les États-Unis entrent en guerre pour faire tomber le régime de Saddam Hussein, le pays est déstabilisé et se cherche, les extrémistes islamiques sont bien présents et montent en puissance.

Entre 2006 et 2009, une guerre civile éclate. Il est extrêmement difficile de vivre sa foi, d’exister en tant que chrétien. Beaucoup de chrétiens décident de partir.

Iraq_2017_0260105511

La situation s’aggrave encore en 2014 alors que le groupe État Islamique instaure un califat et entre en guerre pour prendre le pouvoir. La haine contre les chrétiens s’intensifie.

L’exode des chrétiens irakiens subit une forte croissance et plus de 100 000 chrétiens ont dû fuir. Certains d’entre eux n’ont eu que quelques heures pour partir et échapper au groupe État Islamique, laissant tout derrière eux. Ils se sont dits « humiliés », « privés de leur dignité élémentaire », « sans défense » …

Durant ces années sombres, ils n’ont que 3 alternatives : se convertir, payer l’impôt pour les non-musulmans ou fuir !

Beaucoup d’entre eux ont été tués. Tous leurs biens, maisons, églises, ont été volés ou détruits. Face à cette situation, de nombreux chrétiens ont perdu espoir.

 Mais en 2016, le le groupe État Islamique commence à battre en retraite, le front des conflits recule et les villes sont libérées. Le 9 décembre 2017, la guerre est terminée.

Iraq_2016_0260102886

Depuis 2017, les chrétiens décident de rentrer chez eux, de retrouver leurs maisons, mais le retour n’est pas facile. Face à la situation, ils peuvent perdre courage et ne plus voir d’avenir ni pour eux, ni pour leurs enfants. La crainte de retrouver leurs anciens voisins qui les ont dénoncés est très présente. Leurs villages sont détruits, tout est à reconstruire !

Portes Ouvertes est présent en Irak depuis plus de 20 ans à travers l’aide humanitaire (packs de nourriture, packs de « survie », …), des projets de constructions de maisons, d’églises, d’entreprises, des formations professionnelles, bibliques …

Portes Ouvertes a fortement à cœur d’aider les chrétiens à rentrer chez eux, pour qu’ils puissent retrouver leurs maisons, leur vie, leur dignité, que l’Église grandisse et participe à la reconstruction du pays.

 

Une vaste campagne de reconstruction a été lancée pour que chaque famille puisse rentrer chez elle. Le défi est de taille !

 

Iraq_2017_0260105353

 

REJOINS-NOUS DANS CE DÉFI ET PARTICIPE À FINANCER CES 21 MAISONS

  • 10 challenges en France : des courses de renommée, des grandes ou petites distances, des marches.
  • Plus de 150 challengers
  • Total : 70 000 € de collecte

DÈS MAINTENANT, INSCRIS-TOI À UNE COURSE !